0

0 items - $0.00 in cart

Panier

Quelle est la différence entre un disque dur SATA et SSD ?

Je vais vous expliquer Quelle est la différence entre un disque dur SATA et SSD ?. Pour cela, je vais commencer par décrire de manière simple et facile à comprendre quelles sont les caractéristiques générales des disques durs, à la fois mécaniques ou HDD et à semi-conducteurs ou SSD. Ainsi, vous pourrez apprendre à les reconnaître et à les différencier sans problème.

Ensuite, continuer avec un tableau comparatif dans lequel nous allons vous montrer les principales caractéristiques des deux, et nous continuerons avec une explication approfondie de ce que sont ces caractéristiques et de ce qu’elles impliquent. Enfin, nous finirons par vous dire à quelles occasions il est recommandé d’utiliser des disques durs ou des SSD, afin que si vous souhaitiez en acheter un, vous puissiez prendre une décision éclairée.

Lire aussiComment retirer la protection d’une carte SD protégés en écriture ?

Que signifient les abréviations SATA ou SSD ?

Quelle est la différence entre un disque dur SATA et SSD ?
Quelle est la différence entre un disque dur SATA et SSD ? : Que signifient les abréviations SATA ou SSD ?

SATA ou SSD sont des acronymes qui cachent le vrai sens des choses et font que tout semble plus compliqué qu’il ne l’est en réalité. Nous allons démasquer ce que signifient les acronymes SATA et SSD !

SSD (lecteur à état solide)

Quelle est la différence entre un disque dur SATA et SSD ?
Quelle est la différence entre un disque dur SATA et SSD ? : SSD (lecteur à état solide)

 

Comme vous le savez déjà, le SSD est une technologie de stockage de données basée sur des puces de mémoire non volatiles similaires à celles des mémoires RAM ou des clés USB, dans lesquelles les données sont stockées au moyen d’impulsions électriques, au lieu de le faire sur un support magnétique. Sans pièces mobiles ni têtes d’écriture, les SSD sont instantanément réactifs. Pour cette raison, les SSD offrent des performances bien supérieures aux disques durs traditionnels.

D’autre part, on retrouve les abréviations SATA et SAS , qui contrairement aux SSD ne sont pas des supports de stockage comme les SSD, mais plutôt une interface de connexion qui permet d’envoyer différentes capacités de données à différentes vitesses de transfert. Par conséquent, il est pratique de faire la différence entre le système de stockage (SSD ou HDD) et l’ interface de connexion pour ces systèmes de stockage.

Interface Serial Advanced Technology Attachment (SATA)

Quelle est la différence entre un disque dur SATA et SSD ? : Interface Serial Advanced Technology Attachment (SATA)

C’est l’une des interfaces de connexion de stockage les plus connues pour être la plus utilisée dans les systèmes de stockage domestiques et est la plus courante dans les cartes mères des ordinateurs personnels et des ordinateurs portables car elle offre des performances très équilibrées pour ce type de plate-forme.

L’ interface SATA est venue remplacer le déjà obsolète Parallel ATA ou IDE ( Integrated Drive Electronics ) dépassant ses taux de transfert, qui passaient d’un peu plus de 133 Mo/s à 150 Mo/s de la première version de SATA. Actuellement, la troisième version (SATA 3) est utilisée, avec laquelle jusqu’à 600 Mo/s sont atteints.

Cependant, comme nous le verrons plus tard, l’interface SATA n’est peut-être pas la plus adaptée à un serveur performant .

Caractéristiques générales entre HDD et SSD ?

Caractéristiques Disque dur ou HDD SATA (Hard Drive Disk)

Les disques durs, également appelés HDD, sont un composant informatique utilisé pour stocker en permanence vos données. Cela signifie que les données ne sont pas supprimées lorsque l’appareil est éteint comme cela se produit dans les données stockées par la mémoire RAM. La première entreprise à les commercialiser fut IBM en 1956.
Ils sont constitués de pièces mécaniques, c’est pourquoi ils sont parfois appelés disques durs mécaniques, et ils utilisent le magnétisme pour enregistrer vos données et fichiers.

VOIR AUSSI
Comment refaire le système d’un pc

Il est constitué d’un ou plusieurs disques rigides reliés par un même axe et tournant à grande vitesse à l’intérieur d’un boîtier métallique. Sur chaque plateau et sur chacune de ses faces, une tête de lecture/écriture lit ou écrit vos données sur les disques.

Plus les disques sont fins, meilleur sera l’enregistrement, et plus ils tournent vite, plus les données sont transmises rapidement, à la fois en lecture et en écriture. En règle générale, la vitesse des disques durs est généralement de 5 400 ou 7 200 tr/min (révolutions par minute), bien que certains disques basés sur serveur puissent atteindre 15 000 tr/min.

Voir aussiComment booter une clé usb sur windows ?

En termes de taille, les boîtiers de disques durs mécaniques peuvent être de 2,5″ ou 3,5″. Son prix peut varier en fonction de sa taille, mais surtout de sa capacité de stockage. En fait, le grand avantage de ces disques durs par rapport aux SSD est qu’ils sont beaucoup moins chers.

Caractéristiques Disque SSD ou SSD

Les disques SSD ou SSD (Solid State Drive) sont des options aux disques durs HDD. La grande différence est que, alors que les disques durs utilisent des composants mécaniques qui bougent, les SSD conservent les données sur des nanopuces de mémoire flash connectées entre elles. Dès lors, on pourrait presque les considérer comme une évolution des clés USB.
Les SSD utilisent le plus souvent des mémoires flash établies sur le NAND, qui, comme elles sont également non volatiles, conservent les informations stockées lorsque le disque est déconnecté.

Ils n’ont pas de têtes physiques pour enregistrer les données, mais comprennent un processeur intégré pour effectuer les opérations liées à la lecture et à l’écriture des données.

Ces processeurs, appelés contrôleurs, sont ceux qui prennent les « décisions » sur la façon de stocker, récupérer, mettre en cache et nettoyer les données sur le disque, et leur efficacité est l’un des facteurs qui déterminent la vitesse globale du lecteur. De plus, en ne s’appuyant pas sur un composant physique pour tourner, il permet aussi d’obtenir un entraînement plus silencieux que les entraînements mécaniques.

En termes de taille, ces disques sont généralement de 2,5 pouces et ont une conception presque identique aux disques durs mécaniques, ce qui les aide à s’intégrer dans les mêmes boîtiers et emplacements où les disques durs conventionnels sont montés dans un ordinateur.

HDD vs SSD : principales différences

Quelle est la différence entre un disque dur SATA et SSD ?
Quelle est la différence entre un disque dur SATA et SSD ? : HDD vs SSD : principales différences
PRINCIPAUX AVANTAGES SSD DISQUE DUR
APTITUDE En général entre 256 Go et 4 To En général entre 1 et 10 To
CONSOMMATION baisse de la consommation consommation plus élevée
COÛT bien plus cher beaucoup moins cher
BRUIT Plus silencieux grâce à l’absence de pièces mobiles Un peu plus bruyant pour avoir des pièces mobiles
VIBRATIONS Ne vibre pas, car il n’a pas de pièces mobiles La rotation de ses disques peut provoquer de légères vibrations
FRAGMENTATION Il n’a pas peut arriver
DURABILITÉ Vos cellules peuvent être réécrites un nombre limité de fois Avec des pièces mécaniques qui peuvent être endommagées par le mouvement
TEMPS DE DÉMARRAGE DU SYSTÈME D’EXPLOITATION 7 secondes 16 secondes
TRANSFERT DE DONNÉES En général, entre 200 et 550 Mo/s En général entre 50 et 150 Mo/s
AFFECTÉ PAR LE MAGNÉTISME Non Le magnétisme peut supprimer des données
VOIR AUSSI
Android : déverrouiller un téléphone cassé

Dans ce tableau, vous pouvez voir les principales différences entre les deux technologies de stockage. La principale différence concerne les capacités maximales et le prix. Gardez à l’esprit que les SSD sont beaucoup plus modernes, il est donc normal que leur prix soit nettement plus élevé. Aujourd’hui, un SSD de 250 Go peut valoir la même chose qu’un HDD de 3 To.
En tant qu’unités de stockage sans pièces mobiles comme leurs prédécesseurs, les SSD présentent des avantages notables tels que la réduction du bruit et des vibrations.

Les fondamentaux technologiques des deux composants sont très différents, ce qui se traduit par des différences de fonctionnement. Découvrons les plus importants :

Capacité

Les SSD ont généralement une capacité comprise entre 256 Go et 4 To, sauf si l’on opte pour des modèles très chers. Les disques durs ont une capacité comprise entre 1 To et 10 To, ce qui signifie qu’ils prennent en charge beaucoup plus de stockage à moindre coût.

Fragmentation

Contrairement aux SSD, les HDD ont une fragmentation, il peut donc arriver qu’il y ait des fragments de stockage perdus, progressivement certains disques internes peuvent perdre de la capacité d’écriture et de lecture.
Temps de démarrage : Lorsque vous allumez un ordinateur avec un SSD, il faudra environ 7 secondes pour exécuter le système d’exploitation, tandis que sur un disque dur, cela peut prendre un peu plus de deux fois plus longtemps, au total environ 16 secondes.

Vitesse d’écriture

Sur un SSD, vous pouvez enregistrer à plus de 1 000 Mbps. Sur un disque dur, vous pouvez écrire entre 50 et 150 Mbps, ce qui le ralentit considérablement.
L’une des différences entre le HDD et le SSD est que le premier ne tolère pas le magnétisme et peut perdre des informations ou être complètement endommagé, ce qui n’affecte pas les SSD.

Durabilité

L’un des aspects les plus pertinents pour différencier les deux unités concerne la durabilité. Au début, les SSD étaient assez discutables car ils duraient très peu et il était quasiment impossible de récupérer les informations après une panne.

Bien que ces unités soient évidemment plus rapides, multipliant la vitesse d’un disque dur, la vérité est que leur durabilité est encore inférieure. La durée de vie utile des SSD est marquée par l’utilisation . Chaque cellule de votre banque de mémoire a la capacité d’écrire un nombre spécifique de fois, et une fois atteinte, elle ne répond plus.

En moyenne, un SSD standard pourrait avoir la capacité d’ écrire des données jusqu’à près de 2 500 téraoctets . Cela peut se traduire par une durée d’ utilisation moyenne d’environ cinq ans , la période de garantie offerte par la plupart des fabricants.

Article simillaire : Comment partitionner un disque dur

Disques durs HDD et SSD : avantage et incovenient

Dans le cas d’un disque dur, nous pourrions connaître une plus grande durabilité, peut-être environ 10 ans de fonctionnement . Cependant, ces unités peuvent voir leur durée de vie utile raccourcie si elles subissent un certain type de coup qui affecte leurs pièces mécaniques et si elles entrent en contact avec tout magnétisme qui les affecte.

VOIR AUSSI
Attaque des titans saison 4 partie 3 sortie officielle

Il existe différents outils qui peuvent vous aider dans l’entretien et l’évaluation permanente de vos disques, afin que vous puissiez savoir si vous êtes sur le point de perdre l’unité ou si elle a besoin d’un type d’entretien pour prolonger sa durée de vie.

Avantages des disques SSD

  • Vtesse d’écriture et de lecture plus rapide.
  • Sont plus résistants, ce qui les rend idéaux pour un usage externe.
  • Ils offrent une meilleure vitesse de réponse aux systèmes d’exploitation.
  • Plus compact et plus léger.

Inconvénients des disques SSD

  • Courte durée de vie .
  • Sont plus chers.
  • Ils sont disponibles en unités de petite capacité.
  • Les modèles à haute capacité sont très chers.

Avantages des disques durs HDD

  • Disponible en plus grande capacité.
  • Ils sont moins chers.
  • Réduction du coût par gigaoctet stocké.
  • Ils ont une plus grande durabilité, jusqu’à 10 ans.

Inconvénients des disques durs HDD

  • Ils ont une vitesse de lecture et d’écriture plus lente.
  • Ils sont moins résistants aux chocs ou aux mouvements, ils ne sont donc pas idéaux pour les disques externes.
  • L’exécution des systèmes d’exploitation est beaucoup plus lente.
  • Ils sont de plus en plus obsolètes.

Quel disque dur choisir ?

Quelle est la différence entre un disque dur SATA et SSD ? : Quel disque dur choisir ?

Si vous avez tendance à télécharger beaucoup de contenu sur Internet et que vous avez besoin de grandes quantités de stockage, dans le cas ou vous n’avez pas assez d’argent, il est recommandé de continuer à utiliser des disques durs. Ils constituent également une bonne ressource pour les disques durs externes, où la capacité de stockage a tendance à prévaloir sur la vitesse.

En revanche, les SSD sont recommandés si vous souhaitez disposer d’un ordinateur beaucoup plus rapide . En fait, sa vitesse peut rendre un PC vieux de quelques années beaucoup plus rapide sans avoir à investir dans d’autres composants. Il est par ailleurs recommandé si vous travaillez habituellement sur l’édition de contenu multimédia ou si vous êtes un amateur de jeux vidéo, car les processus de chargement seront accélérés grâce à eux.

Dans la plupart des cas, cependant, il est conseillé de combiner les deux types de disque dur. Dans une tour domestique, par exemple, vous pouvez utiliser un SSD sur le lecteur C : pour y installer le système d’exploitation et rendre tout plus rapide. Vous l’accompagnez d’un disque dur comme disque secondaire, puis vous aurez une unité parfaite pour stocker tous les fichiers lourds que vous avez sur votre ordinateur.

FIN !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.